From LA PRESSE DE LA MANCHE, mardi 26 mai 1998

La Suède au théâtre de l'Arlequin

La chorale "Friskiskören" venue tout droit de Göteborg á l'invitation du choeur "La Cotentaine" a donné vendredi soir un véritable récital au théâtre de l'Arlequin.

Venue dans notre Cotentin à l'invitation du choeur "La Cotentaine", la chorale suédoise "Friskiskören" a présenté avec beaucoup de talent le "Cabaret continental" au théâtre de l'Arlequin, devant un public de connaisseurs qui a apprécié comme il se doit le talent de ces chanteurs venus de leur lointain pays.

Cette chorale forte d'une quarantaine d'interprètes est placée sous la baguette de Magnus Ekman qui est également le guitariste du groupe et accompagnée au piano par Eskil Persson, a pendant près de deux heures charmé un auditoire dont les applaudissements nourris sont venus récompenser ces artistes.

Tout au long de la soirée, ils ont interprété des chants alliant la musique classique au folklore, jazz, rock..., un spectacle musical allant du XVIe siècle à nos jours, passant de l'un à l'autre avec un égal bonheur.

De belles voix qui tout au long de cette soirée ont fait vibrer les voûtes de la salle de l'Arlequin, et les nombreux rappels ont ainsi témoigné de l'appréciation du public envers cette chorale aux talent nombreux que ce soit au niveau du chant ou de la gestuelle accompagnant les différents chants. Une très belle soirée largement apprèciée par des mélomanes on ne peut plus chaleureux.

C.M.

 

FaLang translation system by Faboba